Faut-il faire des travaux en 2018, 2019 ou 2020 avec l'année blanche ?

Posté par : admin
Thursday 5 July 2018
Avec l’année blanche en 2018, les investisseurs immobiliers sont confrontés à une problématique de taille : faut-il faire des travaux en 2018, en 2019 ou les reporter ?

Avec l’année blanche en 2018, les investisseurs immobiliers sont confrontés à une problématique de taille : faut-il faire des travaux en 2018, en 2019 ou les reporter ?

Une question qui concerne tous ceux qui louent un bien immobilier vide (de manière normale mais aussi en Pinel, Scellier, Duflot…). Le gouvernement a mis en place un fonctionnement fiscal spécifique pour les travaux effectués en 2018/2019 afin de ne pas léser le secteur du bâtiment. Bonne nouvelle : cela ouvre la place à des opportunités fiscales de taille pour ceux qui veulent faire des travaux en 2018 sur leur bien locatif. Mauvaise nouvelle : le système est terriblement complexe et beaucoup de stratégies fiscales différentes sont possibles selon votre situation.

Conseil 1 : Inutile de faire des travaux sur l’année de 2019.

Conseil 2 : Inutile de faire des travaux en 2018 s’ils ne sont pas supérieurs aux loyers imposés.

Conseil 3 : sans revenus exceptionnels, il faut que les travaux de 2018 soient supérieurs à « deux fois les loyers + deux fois 10 700 € ».

Conseil 4 : avec revenus exceptionnels, il faut que les travaux de 2018 soient supérieurs à « deux fois les loyers»… ou « deux fois les loyers + 10 700 € » ?

Bilan : si vous envisagez des travaux importants, il peut être judicieux de solliciter un professionnel pour choisir la bonne année.